Aller au contenu principal

Projets d'élèves

Projets d'élèves

L’École attache une très grande importance aux activités extra-scolaires, les soutient et les encourage activement. Soutenues par l’école, les activités des élèves dépassent le cadre du campus par des actions de coopération solidaire : « Ingénieurs Sans Frontières », « Cordées de la réussite », « @ de la fraternité », soutien scolaire…. En particulier, l’association « Tsiky zanaka » (sourire d’enfants en malgache) organise chaque année un projet humanitaire d’envergure visant à améliorer les conditions de vie des jeunes de pays en voie de développement au travers de la construction d’infrastructures d’hygiène et d’enseignement. Plus généralement, l’ensemble de ces actions permet des espaces d’échange, de créativité et d’enthousiasme autour de la solidarité et de la responsabilité sociétale.

Les élèves ont créé, avec le soutien de l’école, un collectif et un élan appelé « Le mouvement ». L’objectif est de sensibiliser et mobiliser les étudiants, l’administration et les enseignants pour le développement durable et l’éthique écologique avec la notion d’« ingénieur citoyen ». Les élèves ont proposé une vision et une définition de l’ingénieur citoyen : « L’ingénieur capable de prendre des décisions éthiques, cohérentes, pérennes et respectueuses dans sa future vie professionnelle et citoyenne en considérant la complexité et la systémique des enjeux écologiques, sociétaux et économiques. » Des « Rencontres de la solidarité internationale et de la citoyenneté » (ReSIC) ont ainsi été organisées par Ingénieurs Sans Frontière, et des « Journées Ingénieur Citoyen » ont été organisées par le Mouvement et inscrites au programme pédagogique. Dans ce cadre, le conférencier Arthur KELLER a été sollicité pour intervenir sur « Limites et vulnérabilités des sociétés industrielles : comprendre pour anticiper ».

Pour les ingénieurs généralistes, un crédit ECTS y est affecté sur un exercice portant le nom de Projet d’Engagement Personnel. Ce projet, reconnu par un crédit ECTS au semestre 7, à partir de la promotion entrée en 2018 a pour objectif de développer les capacités d’ouverture aux autres, de prise de responsabilité et d’engagement. Il se décline de multiples façons selon le souhait des élèves : responsabilité d’association ou d’encadrement sportif, organisation d’évènement culturel ou sportif (festival, actions solidaires…). Il peut prendre notamment la forme d’un soutien scolaire auprès de collégiens et lycéens en difficulté, d’actions de solidarité (on peut citer la remise de sacs à dos avec produits de première nécessité à des SDF dans le cadre de l’association « Ingénieurs Sans Frontières ») ou d’actions citoyennes ou contribuant au développement durable et à la sensibilisation des étudiants et personnels. Chaque année un tiers des élèves présente un projet d’engagement personnel sur une thématique de soutien, de solidarité, d’ouverture ou en lien avec le développement durable. D’autres élèves contribuent à des actions de ce type mais valorisent un autre engagement au titre de leur projet personnel.

Hélène Le Brun et Sam Allier, deux étudiants de l'école et membres d'Ingénieurs sans frontières Alès ont suivi les négociations internationales sur le climat de l'ONU à Bonn. Ces négociations, appelées « intercessions » avaient pour objectif de préparer la COP24 se tenant en peu après en Pologne. Cela leur a permis de découvrir le monde des négociations, d’assister à des conférences et de représenter la jeunesse dans un sommet international. Un retour d'expérience sous forme de conférence a été fait aux élèves des Mines d'Alès.

Le « Cévennes Car Club » est une association d’élèves dont l’objectif est de développer des véhicules verts. Dans ce cadre, les élèves collaborent depuis plusieurs années avec l’entreprise locale PGO, notamment sur l’électrification de véhicules. Cette collaboration a permis aux élèves de participer à plusieurs éditions des Rencontres Internationales des Véhicules Ecologique (RIVE) et également de présenter leur travail au mondial de l’automobile de Paris

Bien qu’il existe des enseignements généraux en lien fort avec la responsabilité sociétale, l’école a décidé dans le domaine de la formation de :

  • Développer de nouveaux enseignements, voire un module d’enseignements, portant sur la responsabilité sociétale et plus particulièrement sur le développement durable couvrant le plus grand nombre d’élèves et de formations de l’école (en lien avec les démarches nationales IMT le cas échéant).
  • Faire apparaître ou ressortir autant que faire se peut les notions de responsabilité sociétale dans les enseignements et leurs liens à la transition écologique.
  • Insérer des notions de responsabilité sociétale et plus particulièrement de développement durable de manière transverse au sein de la découverte du monde professionnel (stages, projets de fin d’études…)