Aller au contenu principal

Ingénieur mécatronique

Apprentissage Mécatronique

Présentation

Devenez ingénieur en Mécatronique

Des systèmes ou  des produits intelligents qui perçoivent leur environnement, communiquent, traitent l’information et agissent en conséquence… De la science-fiction ? Non, de la mécatronique !

Le cursus proposé forme des ingénieurs pluridisciplinaires, capables de concevoir et fabriquer un produit en vue d'augmenter et/ou d'optimiser sa fonctionnalité, dans une démarche responsable.

Formé aux domaines techniques de la mécatronique (mécanique / électronique / informatique / automatique / ingénierie système...), l'ingénieur est capable de faire la synthèse entre les différents experts métiers.

Ses compétences spécifiques lui confèrent une approche collaborative et interdisciplinaire de l'expression du besoin jusqu'à la réalisation industrielle.

En favorisant la créativité et la conception innovante, l'ingénieur en mécatronique est un vecteur d'accélération pour l'industrialisation de solutions novatrices au sein de l'entreprise.

bras de robot usine

Le diplôme délivré est habilité par la CTI  (Commission des Titres d'Ingénieur)

organisation de la formation

La formation se déroule en alternance. Des périodes de formation théorique à l'école succèdent à des périodes de formation en entreprise, sur un rythme régulier pendant 5 semestres. Le dernier semestre est intégralement réalisé en entreprise.

calendrier formations par apprentissage

En bleu : période à l'école - En gris : période en entreprise - En bleu foncé : période académique à l'étranger

Un parcours en 3 volets

 

Le cursus mécatronique est composé de 3 volets : un volet mutualisé, un volet métier et un volet entreprise

 

Le volet mutualisé pose le socle de la formation de l'ingénieur, le volet métier quant à lui permet de rentrer dans la spécialisation de la formation. Enfin, le volet entreprise constitue la caractéristique du cursus par apprentissage puisqu'il s'agit du parcours professionnel de l'apprenti.

Expérience à l'étranger : enrichissement du parcours de formation

La période école du mois de juillet de la première année se déroule dans une Université à l'étranger (selon conditions sanitaires).

Cette expérience est profitable aux apprentis à bien des égards, sur les plans académique, linguistique et personnel. Les apprentis continuent à développer leurs connaissances académiques via les cours dispensés, tout en améliorant leur communication en anglais. L’échange interculturel favorise le développement de leurs capacités à s’adapter. C’est une véritable valeur ajoutée en termes d’insertion professionnelle.

Au-delà  de  cette  période,  l'apprenti devra augmenter  son exposition  à l'international dans un cadre professionnel (selon les possibilités offertes
par son employeur)  ou  par  des  actions  personnelles.

Liaison entre la théorie enseignée et la pratique professionnelle

Le Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti (DPPA)

Le DPPA a pour but d'amener l'apprenti à analyser ses pratiques professionnelles dans la construction de ses compétences et de son identité professionnelle, en liaison avec le référentiel de compétences de la formation.

transformation technicien ingénieur

C'est un élément structurant de son cursus qui l'aidera à prendre pleinement conscience de son appropriation du métier d'ingénieur.

Programme

Une formation interdisciplinaire

L'objectif de cette formation est de former des ingénieurs capables de trouver des solutions innovantes, d'animer des équipes interdisciplinaires, d’anticiper les problèmes liés à l’intégration des différentes technologies et d’intervenir sur les différentes étapes : R&D, avant-projet, conception, développement, industrialisation, achats, production, etc.

définition de la mécatronique

1ère  année : fondamentaux scientifiques et techniques  (maths, mécanique, électronique, informatique et automatique). Savoir-faire méthodologiques en Ingénierie système et Performance industrielle.
2ème  année : approfondissement des techniques de la mécatronique, découverte des spécificités des systèmes mécatroniques (cycle de vie du produit, architecture, innovation, performance, fiabilité, complexité...).
3ème  année : développement, en équipes, d’un système mécatronique. Renforcement de la vision globale des process industriels à des fins de performance.

Une orientation plus marquée du parcours est possible grâce à 82h dédiées à une option :

  • L’option Conception pour approfondir le domaine de l’électronique embarquée et du traitement de l’information.
  • L’option Génie Industriel pour approfondir le domaine de l’excellence opérationnelle et de la modélisation d’entreprise.

En complément, des enseignements pour l’ingénieur-manager sont répartis sur l’ensemble du cursus. De même, des séquences de Développement Personnel et Professionnel de l’Apprenti (DPPA) sont mises en oeuvre pour aider l'apprenti à prendre conscience de son évolution de technicien à ingénieur au fil du temps.

Répartition des enseignements par groupes de matières :

Répartition des enseignements du cursus mécatronique

 

Le projet fil rouge permet de mettre en application ou d'illustrer les enseignements et s'étale sur les 3 années de la formation :

  • 1A : spécification
  • 2A : conception
  • 3A : réalisation

Les apprentis bénéficient des moyens et matériels de la plateforme mécatronique de l'école.

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé des enseignements par semestre.

Bases Scientifiques et Technologiques (249 heures)

  • Analyse
  • Algèbre
  • Mécanique générale
  • Mécanique des milieux continus
  • Construction Mécanique Industrielle
  • Automatique
  • Électronique
  • Électrotechnique
  • Principes et outils de la performance industrielle
  • Ingénierie Système

 

Développement de l'Ingénieur Manager (71 heures)

  • Gestion de projet : outils et méthodes
  • Initiation à la gestion d'entreprise (Serious Game)
  • Anglais

 

Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti (20 heures)

  • Gestion de l'information
  • RSE et développement durable
  • Développement personnel : gestion du stress
  • Mission 1 : Découverte de l’entreprise

 

Volume horaire académique du semestre : 340 heures

 

Bases Scientifiques et Technologiques (119 heures)

  • Probabilités et statistiques
  • Analyse
  • Analyse numérique
  • Langage de programmation et modélisation objet (Python + projet)
  • Langage de programmation et algorithmique (langage C + projet)

Mécanique - Matériaux (50 heures)

  • Mécanique générale
  • Conception assistée par ordinateur

Ingénierie des Systèmes et Performance Industrielle (64 heures)

  • Ingénierie des exigences (application projet fil rouge)
  • Ingénierie des architectures (principes et applications projet fil rouge)
  • Analyse de la valeur

Projet (40 heures)

  • Projet fil rouge : Vérification et Validation
  • Projet langage de programmation

Développement de l'Ingénieur Manager (87 heures)

  • Séminaire créativité
  • Gestion de projet - Simulation chef de projet
  • Anglais

Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti(e) (20 heures)

  • Communication écrite
  • Développement personnel
  • Mission 2 : Compréhension de l’environnement professionnel

 

Volume horaire académique du semestre : 380 heures

Mécanique - Matériaux (45 heures)

  • Mécanique générale (systèmes multicorps)

Électronique - Automatique - Informatique (109 heures)

  • Capteurs et chaînes de mesure
  • Automatique
  • Micro contrôleurs
  • Option Conception : Domaine électif (vision, syst. embarqués...)

Ingénierie des Systèmes et Performance Industrielle (71 heures)

  • Option Génie Industriel :
    • SI pour l'entreprise (ERP) et gestion de la chaîne logistique (SCM)
    • Performance industrielle (approfondissement et étude de cas)
  • Processus d'évaluation

Projet (40 heures)

  • Projet fil rouge

Développement de l'Ingénieur Manager (68 heures)

  • Gestion de projet - Atelier électif (Agile, Lean…)
  • Droit social
  • Propriété industrielle
  • Anglais

Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti (20 heures)

  • Gestion du temps, organisation personnelle
  • Préparation conduite de réunion
  • Gestion du changement
  • Mission 3 : Bilan de la 1re année de formation

 

Volume horaire académique du semestre : 303 heures

Mécanique - Matériaux (82 heures)

  • Éléments finis
  • Propriétés et Structures des matériaux
  • Métrologie
  • Transferts thermiques

Électronique - Automatique - Informatique (112 heures)

  • Électronique de puissance
  • Traitement du signal
  • Automatique
  • Robotique industrielle (développement)
  • Systèmes en réseaux

Ingénierie des Systèmes et Performance Industrielle  (21 heures)

  • Outils Performance
  • Lean management

Projet (32 heures)

  • Projet fil rouge

Développement de l'Ingénieur Manager (60 heures)

  • Éthique de l'ingénieur
  • Qualité
  • Anglais

Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti (20 heures)

  • Économie circulaire
  • Présentations pertinentes
  • Méthodologie pour la valorisation des compétences
  • Mission 4 : Coeur de métier

Volume horaire académique du semestre : 327 heures

Développement de l'Ingénieur Manager (24 heures)

  • Anglais

Développement Personnel et Professionnel de l'Apprenti(e) (20 heures)

  • Management d’entreprise et d’équipe
  • Préparation à la négociation du 1er contrat de travail
  • Mission 5 : Bilan de compétences

Mécanique - Matériaux (74 heures)

  • Procédés de fabrication et sélection des matériaux
  • Simulation multi-physiques
  • Simulation multi-domaines

Électronique - Automatique - Informatique (122 heures)

  • Robot Operating System (ROS)
  • Bases de données
  • Robotique industrielle (intégration)
  • Option Conception : Circuits logiques programmables (FPGA)

Ingénierie des Systèmes et Performance Industrielle  (122 heures)

  • Modélisation et automatisation des processus métiers
  • IS projet fil rouge : IVTV pour la qualification opérationnelle
  • Pilotage de flux
  • Option Génie industriel : Méthode 6 SIGMA - Projet SMED

Projet (130h)

  • Projet fil rouge

Volume horaire académique du semestre : 450 heures

Le semestre 10 se déroule intégralement en entreprise

La formation se conclut par la rédaction d'un bilan de fin de formation et une soutenance devant jury.

Pour être prétendre au diplôme d'ingénieur, l'apprenti doit avoir validé 180 crédits ETCS et obtenu un score minimal de 800 points au Toeic®.

Admissions

Conditions requises

Avoir moins de 30 ans au début du contrat d’apprentissage (sauf dérogations).

Formation ouverte aux candidats :

  • Titulaires, à la suite d’un bon parcours d’études, d’un DUT : GEII, GMP, MP, GIM...
  • Issus de Spé ATS (après un Bac + 2 dans la spécialité), spé TSI, Spé PT...

Elle est aussi accessible aux candidats titulaires :

  • d’un BTS (ATI, CPI, CIRA, CRSA...), à la suite d’un excellent parcours d’études.
  • d’un niveau L2/L3 validé dans la spécialité.

 

Modalités et calendrier de sélection 2022

  • 40 places sont ouvertes en première année.

  • du 1er février au 08 mars 2022 inclus : dépôt du dossier de candidature en ligne via le portail de l'Institut Mines-Télécom.
  • Pré-sélection sur dossier.
  • En fonction de la qualité du parcours académique du parcours présenté, la candidature est classée dans l'une ou l'autre des catégories suivantes :
    • voie "Excellence académique" : admissibilité directe prononcée sur dossier, sans épreuves,
    • voie "Standard" : admissibilité prononcée après entretien de motivation et/ou évaluation du niveau d'anglais.
  • Accompagnement à la recherche de contrat d'apprentissage de mai à août 2022.
  • L’admission définitive en formation est prononcée lorsque le candidat conclut un contrat d’apprentissage (dans la limite des places disponibles).

Des informations utiles peuvent être consultées sur le site IMT dédié à l'alternance : https://alternance.imt.fr/admissions

Le contrat d'apprentissage

Une démarche réfléchie

La recherche de contrat d'apprentissage est similaire à une recherche d'emploi. Elle se décompose en différentes étapes qui ont toutes leur importance.

  1. Réfléchir : préparer le projet professionnel (profil de poste, mobilité géographique...)
  2. Candidater : postuler aux offres d'emploi collectées par l'école, prospecter des entreprises (réseau personnel, sites de recrutement...)
  3. Convaincre : réussir toutes les étapes du processus de sélection de l'entreprise
  4. Se positionner : bien comprendre les conditions d'emploi (rémunération, statut...)
  5. Décider : arrêter un choix, faire valider le projet d'emploi par le responsable pédagogique de la formation
  6. Signer : conclure un contrat d'apprentissage pour les 3 ans à venir

Accompagnement à la recherche de contrat d'apprentissage

L'école, grâce à son important réseau industriel, met à la disposition de ses candidats une plateforme qui regroupe les offres de contrats d'apprentissage reçues. Des offres émanent également de structures publiques comme les administrations, les villes, les départements etc.

Le candidat est aussi incité à chercher un contrat indépendamment de ce dispositif d'accompagnement. Il s'agit rappelons-le d'une démarche qui s'apparente à une recherche d'emploi, le futur apprenti doit donc faire la démonstration de sa motivation et de ses compétences auprès des employeurs potentiels.

En fonction des besoins exprimés, des séquences spécifiques d'aide à la recherche d'entreprise peuvent être organisées par l'école.

Grâce à l'aide d'un professionnel, le candidat améliore son CV, se prépare aux entretiens de sélection etc.

Tout au long de cette phase, l'école assure un  suivi régulier de chaque candidat pour le conseiller et l'aider dans sa démarche.

Débouchés - Carrières

Les métiers

La mécatronique est présente dans de nombreux secteurs industriels. Les fournisseurs ou les utilisateurs de solutions de haute technologie contribuent ainsi au développement de l'usine du futur (usine 4.0) ou à la création de systèmes innovants.

L'ingénieur en mécatronique combine différentes technologies pour concevoir, produire et exploiter ces produits ou ces systèmes dans un objectif d'amélioration de performance et de sécurité pour les utilisateurs.

Sa vision systémique des outils et des méthodologies de production s'inscrit bien entendu dans une démarche de développement durable.

Les métiers accessibles dans le secteur industriel sont par exemple :

  • Ingénieur d'études
  • Ingénieur recherche et développement
  • Ingénieur systèmes industriels
  • Ingénieur d'affaires machines spéciales
  • Responsable de projet industriel
  • Ingénieur méthodes
  • Ingénieur fiabilité en industrie
  • Chef de projet robotique...

 

Les secteurs d'emploi

Les secteurs d'emplois privilégiés sont nombreux :

Automobile, aéronautique, spatial, défense, médical, mobilité, éolien, nucléaire, ferroviaire, naval, robotique, machine-outils, domotique et produits grand public etc.

Insertion à 2 mois

81 %

des diplômés de la promotion 2020 en situation d'emploi moins de 2 mois après la sortie de la formation

(Moyenne CGE : 79 %)

Taux net d'emploi

92 %

des diplômés 2020 en situation d'emploi 6 mois après la sortie de la formation

(Moyenne CGE : 79 %)

Rémunération

37 k€

Salaire médian brut avec primes (France) pour les apprentis diplômés en 2020

(CGE : 37 k€)

Témoignages d'apprentis

Alexy vous parle de sa formation.

Sergei est en dernière année de Mécatronique