Aller au contenu principal

L’apprentissage à IMT Mines Alès

Organisation générale

Après une 2ème année de BUT, un DUT, une Spé ATS ou TSI… (cf. conditions d’admission des spécialités), obtenez un diplôme d’ingénieur en choisissant 3 années d’études rémunérées, en alternance école (1 800h) / entreprise (2 835h). 


Nous proposons des cursus d'ingénieurs par apprentissage dans 3 domaines de spécialité distincts :

​​​​BATIMENT

Bâtiment durable, Energétique du bâtiment

​​​​INFORMATIQUE ET RESEAUX

Systèmes et Réseaux ou Développement Logiciel

​​​​MECATRONIQUE

Performance industrielle, Ingénierie système

 

DES ALTERNANCES EQUILIBREES

Le calendrier de la formation est construit sur la base d’alternances équilibrées entre l’entreprise d’accueil et l’école :

Calendrier apprentissage

Ce rythme vous permet de vous immerger complètement dans vos études pendant plusieurs semaines consécutives et inversement, dans les missions qui vous sont confiées lors du temps entreprise.

 

ALLIEZ LA PRATIQUE À LA THÉORIE

Bénéficiez d’une prise d’autonomie progressive en entreprise.

Le temps de présence à l’école diminue de semestre en semestre au profit de l’entreprise pour favoriser la réalisation de missions de complexité et d’envergure croissantes.

progression périodes

UN CURSUS EN 3 VOLETS

Tous nos parcours, quelle que soit la spécialité, sont conduits selon le modèle suivant, permettant d’apporter progressivement toute l’expertise visée en fin de formation.

Parcours structurant

EVOLUTION VERS LE METIER D'INGÉNIEUR(E)

Le développement personnel et professionnel de l’apprenti(e) a pour but de vous amener à analyser vos pratiques professionnelles dans la construction de vos compétences et de votre identité professionnelle, en liaison avec le référentiel de la formation.

C'est un élément structurant de votre cursus qui jalonne votre appropriation du métier d'ingénieur(e), articulé autour de 6 missions (comportant cours, échanges, rédaction de rapports, soutenances) : 

  • Découverte de l’entreprise, 
  • Responsabilité sociétale de l'ingénieur(e), 
  • Transition de technicien(ne) à ingénieur(e), 
  • Cœur de métier, 
  • Bilan de compétences, 
  • Bilan de formation.
   agir en ingénieur

 

Devenir apprenti(e)

Avoir moins de 30 ans à l’entrée en formation (hors dérogations) et avoir été déclaré(e) admissible à l’entrée dans la formation d’ingénieur de l’école (cf. conditions d’admission). Obtenir le statut d’apprenti(e) nécessite de conclure un contrat d’apprentissage pour la durée du cursus (3 ans). L'école possède son propre CFA. Il vous accompagne dans votre recherche d'entreprise d'accueil et dans les formalités liées au contrat d'apprentissage.

Par ailleurs, le CFA de l'école des mines d'Alès met en oeuvre les 14 missions qui lui sont confiées en vertu de l'Article L6231-2 du code du travail.

Etapes du contrat d'apprentissage

 

Le minimum légal fixé par la loi (secteur privé) est fonction de l’âge de l’apprenti(e), du niveau de diplôme préparé et de la progression dans le cycle de formation.

Remuneration apprentissage

*Si la convention collective de l’employeur le prévoit, la rémunération peut être supérieure aux minimums légaux à partir de 21 ans. Le salaire de référence n’est alors plus le SMIC mais le SMC (Salaire Minimum Conventionnel).

Les salaires versés aux apprenti(e)s munis d’un contrat répondant aux conditions prévues par le code du travail sont exonérés d’impôt sur le revenu dans une limite égale au montant annuel du SMIC.

La rémunération de l'apprenti(e) est exonérée de cotisations salariales s'il perçoit moins de 79% du SMIC.

Votre période d’essai est de 45 jours de présence en entreprise (consécutifs ou non). Pendant cette période, chacun peut mettre un terme au contrat de manière unilatérale, sans formalité. 

Durant votre formation, vous êtes à la fois élève de l’école et salarié de l’entreprise. 

De ce fait, les lois, les règlements et la convention collective de l’entreprise (ou de la branche professionnelle) vous sont applicables, comme pour les autres salariés.

Par ailleurs, tout au long de votre parcours, vous êtes suivi(e) par votre maître d'apprentissage en entreprise et par votre tuteur académique à l'école.

Des entretiens tripartites réguliers permettront de s'assurer de votre montée en compétences au fil du temps.

Nos formations

Ingénieur Bâtiment

Batiment

Découvrir la formation

Ingénieur Informatique et Réseaux

Informatique et réseaux

Découvrir la formation

Ingénieur Mécatronique

Apprentissage mecatronique

Découvrir la formation

Admissions

Modalités et calendrier 2023

  • du 1er février au 14 mars 2023 inclus : dépôt du dossier de candidature en ligne via le portail de l'Institut Mines-Télécom. Merci de consulter les informations présentes dans les pages de nos spécialités afin de prendre connaissance des filières éligibles.
  • Pré-sélection sur dossier
  • Admissibilité prononcée après entretien de motivation et/ou évaluation du niveau d'anglais.
  • Accompagnement à la recherche de contrat d'apprentissage de mai à août 2023.
  • L’admission définitive en formation est prononcée lorsque le candidat conclut un contrat d’apprentissage (dans la limite des places disponibles).

Des informations utiles peuvent être consultées sur le portail IMT dédié à l'alternance : https://alternance.imt.fr/admissions

Qualité des formations

Quelques indicateurs relatifs à la qualité de nos formations d'ingénieurs par apprentissage

Année scolaire 2022-2023  
  • Nombre d'apprenti(e)s
370 (cumul des 3 spécialités)
     
Année scolaire 2021-2022    
  • Nombre d'apprenti(e)s
381 (cumul des 3 spécialités)
  • Taux et cause d'abandons
1.05 % (réorientation vers d'autres domaines de formation)
  • Taux d'interruption en cours de formation
0.79 % (résultats insuffisants)
     
Année scolaire 2020-2021  
  • Nombre d'apprenti(e)s
374 (cumul des 3 spécialités)
  • Taux et cause d'abandons
0.53 % (réorientation vers d'autres domaines de formation)
  • Taux d'interruption en cours de formation
0.53 % (résultats insuffisants)

 

Nombre de diplômé(e)s par spécialité / sur nombre de présenté(e)s au diplôme  - (Taux de réussite) 2022 2021 2020 2019
Bâtiment 49 / 52 (94.2%) 41 / 42 (97.6%)  34 / 34 (100%)  39 / 40 (97.5%)
Informatique et Réseaux

41 / 41 (100%)

39 / 42 (92.8%)  23 / 23 (100%)  36 / 36 (100%)
Mécatronique 37 / 38 (97.3%) 30 / 30 (100%)  20 / 20 (100%)  20 / 20 (100%)
 

 

Données issues de l'enquête nationale de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE)

Placement des promotions 
(toutes spécialités confondues)

2021
(68% de répondants)

2020
(96% de répondants)
premiers effets covid19

 

2019
(74% de répondants)

 

Taux d'emploi net (selon définition CGE)

93%
(moy. nationale : 91.1%)

92%
(moy. nationale : 79%)

97%
% Emplois en moins de 2 mois

92.6%
(moy. nationale : 84.6%)

81%
(moy. nationale 79%)

86%
% CDI (France)

81%
(moy. nationale : 82.7%)

85%
(moy. nationale 78%)

90%
  • Taux de poursuite d'études après le diplôme d'ingénieur :
    • Promotions 2021= Bâtiment : 41% - Informatique et réseaux : 8% - Mécatronique : 21%
    • Promotions 2020 : 14%
  • Niveau de satisfaction des apprenti(e)s dans leur formation :
    • 4 / 5 (promotions 2021)
    • 4 / 5 (promotions 2020)
    • 4.6 / 5 (promotions 2019)