Aller au contenu principal

L’Atelier Organique invente la ville végétale de demain

Incubateur technologique

La start-up gardoise L’Atelier Organique lance un concept de Totems végétalisés pour reverdir les centre-villes. Avec un procédé breveté et une production locale, la jeune pousse a séduit la commune de Saint-Mathieu-de-Tréviers (34),dont le Totem sera officiellement inauguré le 10 novembre à 14 h 30 en présence des élus. Ce Totem végétal autoporté intègre une réserve d'eau importante, un système d'irrigation à distance ainsi qu'un récupérateur d'eau de pluie. Des discussions sont en cours avec d’autres mairies conscientes de la nécessité d'une meilleure gestion du coût humain et environnemental de leurs espaces verts.

L’Atelier Organique invente la ville végétale de demain
Toutes les actualités

LE PREMIER TOTEM VÉGÉTALISÉ, AUTOSUFFISANT ET CONÇU EN CIRCUIT COURT

L'Atelier Organique invente le premier Totem végétalisé autosuffisant pensé pour réduire les temps d'entretien et optimiser les ressources en eau.

Leur solution modulaire permet de végétaliser des mâts, piliers et luminaires et peut être installé à la demande sur une multitude de sites, zones minérales, places, ronds points, devantures de bâtiments, partout où il n’est plus possible de planter des arbres. Et pour cause, leur Totem ne nécessite aucune connexion aux réseaux d’eau et d'électricité existants, contient un grand réservoir d’eau, génère sa propre énergie solaire pour irriguer les plantes.

Après 6 années de R&D et un procédé breveté, L’Atelier Organique a créé l’entreprise en pleine pandémie, en août 2020, à Corconne dans le Gard. Elle mise sur une fabrication locale et Made in France :

  • L’embase, qui assure l’autoportance, est réalisée par une petite entreprise dans la Drôme.
  • La structure, composée de métal et de bois soutenant les bacs de plantations, est réalisée par un artisan ferronnier de Lasalle dans les Cévennes.
  • La fabrication des bacs de plantation en canisse d'écorce de pin naturels et en liège a été confiée à l’Esat des Gardons (établissement ou service d'aide par le travail qui accueille des personnes handicapées) à Salindres.
  • Les bacs de plantation en cèdres des Cévennes sont réalisés par un artisan menuisier de Saint Jean du Gard.
  • Le système de programmation de l’irrigation à distance est issu d’une entreprise de Castelnau-Le-Lez.
  • Les panneaux solaires sont fabriqués à Béziers.
  • Les plantes sont quant à elles issues de pépinières locales en fonction de la localisation du projet d’aménagement. En complément, L’Atelier Organique a noué des partenariats avec des pépinières d’Ardèche et d’Isère.

RÉDUIRE LES COÛTS ENVIRONNEMENTAUX ETHUMAINS DES ESPACES VERTS 

L’Atelier Organique annonce une durée de vie de 10 ans pour la structure du Totem et les bacs de plantation. Quant aux plantes, elles auront une durée de vie de 3 à 7 ans.
Plus besoin donc de renouveler la flore chaque année, les jeunes fondateurs ont choisi des essences de plantes vivaces et persistantes sélectionnées pour leur rusticité telles que Heuchères, euphorbes, Fétuques, Lierre, Bergenia, Carex, Sedum.
Le Totem nécessite un remplissage de la réserve d’eau au maximum une fois par mois lors des périodes de chaleur et seulement 2 opérations d’entretien chaque année: la mise en eau au printemps et la mise hors gel à l’automne. Un gain de temps considérable pour les services techniques des mairies qui ont l’autonomie et la gestion totale du Totem.

Un concept visionnaire de la ville intelligente ou “smart city” qui devrait faire des émules pour sa production en circuit-court, son gain de temps et ses briques technologiques visant à réduire la consommation d’eau et d’énergie. L’Atelier Organique tient aussi à créer un espace de vie autour de la tourelle avec la possibilité prochaine d’installer des bancs autour, pour que les citadins s’approprient l’espace vert. Un besoin de verdure de plus en plus prégnant, renforcé depuis la pandémie.

À PROPOS
Créée en août 2020 par deux jeunes entrepreneurs, Jonathan Nicolas et Jérôme Gautherat, la société L’Atelier Organique est installée à Corconne dans le Gard. Elle est accompagnée par l'École des Mines d'Alès depuis 3 ans et financée par la Région Occitanie. En juin dernier la start-up remporte le prix de l’innovation du Concours IDEE du Rotary Club de Montpellier. Les fondateurs, qui se connaissent depuis longtemps, ont été inspirés par leur voyage en Amérique latine où la nature y est encore luxuriante. Avec l’Atelier Organique ils concrétisent un rêve : «Celui de pouvoir reverdir les villes, là où les immeubles ont remplacé les arbres ». Avec des bagages complémentaires, Jonathan dans la gestion des aménagements paysagers et Jérôme en tant qu’électricien et paysagiste, ils se sont fixés la mission de végétaliser la ville de façon innovante et durable.

CONTACTS PRESSE
Jonathan Nicolas, Président co-fondateur de L’Atelier Organique,
atelierorganique.contact@gmail.com, 06 17 94 20 25
Benjamin Augros, Attaché de presse, benjamin.augros@gmail.com, 06 71 26 52 03
https://atelierorganique.fr/