Aller au contenu principal

Le LMGC participe au projet DuMaCoBio pour améliorer la durabilité et l’impact environnemental des structures marines

Recherche et Doctorat
Toutes les actualités

Soutenu par la région, le projet DuMaCoBio va impliquer quatre laboratoires en Occitanie : le Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (LMGC), mais aussi le Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC), le Laboratoire de Génie chimique (LGC), et le Laboratoire de Biodiversité et Biotechnologies Microbiennes (LBBM). L’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer est également impliqué, via sa plateforme REMIMED, ainsi que CORROHM, une PME toulousaine.


L’objectif de ce projet est de garantir la durabilité et de limiter l’impact environnemental des éléments structuraux des éoliennes flottantes et des infrastructures portuaires, en comprenant et en améliorant les interactions entre les matériaux de construction (béton armé, acier) et l’environnement marin (microorganismes). Il s’agit donc à la fois de limiter la corrosion des matériaux et de protéger l’environnement.


A cet effet, deux chercheurs de l’équipe DMS du LMGC, Marie Salgues et Jean-Claude Souche, sont impliqués particulièrement dans le projet. Leur objectif est de formuler des bétons (classiques et éco-conçus), lisses ou texturés en surface, destinés à être immergés afin de mieux comprendre les phénomènes à l’interface matériau-milieu : dynamique de colonisation, microorganismes impliqués dans la biodétérioration au cours du temps, possibilité de bioprotection. L’impact environnemental de ces bétons sera également évalué.