Aller au contenu principal

Le projet Thana’Boat parmi les 23 lauréats des projets avenir-littoral 2021

Recherche et Doctorat

L’annonce des lauréats s’est tenue lors de la 4e édition du Salon du Littoral, organisé les 23 et 24 novembre dernier à La Grande Motte par Midi Libre et Midi Events, avec le soutien de la Région Occitanie, l’agence de développement économique AD'OCC & le Cluster Maritime Français.

Toutes les actualités

Le projet Thana’Boat, porté par le Groupe Tubert Environnement (porteur du projet) en partenariat avec IMT Mines Alès et Alpha Recyclage Composites (partenaire industriel sur le procédé de vapothermolyse), a été l’un des 5 lauréats des projets avenir-littoral 2021.

Ce projet constitue une preuve de concept de démantèlement et recyclage durables des bateaux de plaisance hors d’usage (BPHU), et donc le premier acte de la valorisation matière par recyclage mécanique et chimique à grande échelle de ces bateaux. Ces produits sont principalement constitués de résine polyester insaturée et de fibres de verre. Il s’agira de développer un schéma opérationnel d’optimisation des procédés et matériaux de la valorisation du gisement, pouvant alors être décliné à d’autres types de gisement comme l’automobile, le ferroviaire et l’éolien.

En interne à IMT Mines Alès, ce projet permettra le recrutement d’un post-doctorant et d’un technicien. Il débutera en 2022 pour une durée de 18 mois. Patrick Ienny (UMR LMGC), responsable scientifique du projet, tient à remercier la région : « L’obtention de ce prix est l’aboutissement de 2 ans de travail pour mettre en place un groupe de travail avec près de 40 partenaires de la filière nautique dont la finalité est d’une pat d’aider les plaisanciers à faire déconstruire leurs bateaux hors d’usage par des actions financières incitatives et une prise en charge administrative et, d’autre part, à trouver des scénarios de valorisation des composites issus de cette déconstruction. Ce projet a non seulement une importance en termes d’impact sociétal et environnemental, mais il permettra aussi de créer une filière viable économiquement pour une solution à long terme du traitement des déchets composites. ».

Pour plus d'informations :